BBCC

Krautzouk — Psychepop — New wave

Ok, on ne choisit pas sa famille. Mais ses influences, oui : Broadcast, Suuns, The Fall, Liars, Swans, Can, Talking Heads. Ça pose un groupe.
Avant d'être BangBangCockCock (PanPanCulCul en français), Adrien Moerlen (Adrien Moerlen en français) et certains de ses sbires s'étaient illustrés avec les Crocodiles Inc., c'était en 2011, c'était mieux avant. Une partie des membres a d'ailleurs fait le trajet en soute, d'autres ont débarqué.

BBCC a commis son premier méfait avec le planant et réjouissant Heidentum où il était notamment question de paganisme, d'asphyxie érotique et de licornes.
Pour ce nouvel album, BangBangCockCock a signé chez les gens d'Octobre Tone.
« Altered States of Consciousness » est nourri d’influences kraut, rock, krautrock, progressif, rock, krautrock progressif, psyché, rock psyché, rock psyché progressif, de zouk et de pop.

Et puis, BBCC a ouvert les portes de sa direction artistique au petit génie T/O, pour une association diabolique ouvrant le chant et les champs (sic) de tous les possibles.

France Inter

« Ils nous entraînent dans un monde à la fois vintage, new-age, kraut-rock mais aussi un monde moderne, le fameux désordre mondial que nous connaissons. »
« Un trip en aburdie sur fond de conscience politique. »
« Une fraîcheur dans le grand gloubiboulga de variétés urbaines que nous dégueule tous les jours les maisons de disques. »

A découvrir absolument

« C’est dansant, c’est percutant et cela parvient à nous séduire sur toute la longueur d’un disque qu’il sera bon de ne pas égarer, car c’est une bouffée d’oxygène salvatrice par les temps qui cours. Voyage au-delà des portes de notre conscience. »

Les oreilles curieuses

« BBCC fait parti de ces groupes qui auraient mérité de percer au grand jour. En l’espace de quelques albums, le mystérieux sextet a su s’imposer avec son style musical irréprochable et quelque chose nous dit qu’ils sont au zénith avec leur nouvel album intitulé Altered States of Consciousness. »

Stuff