PAUWELS

Crypte du bruit

Une disciple de Gurdjieff,
une citation de Bergier,
la composition scientifique du quartz,
la fonction d'une allumette,
la description d'un fleuve en crue,
des gouttes dans l'oeil du cyclone,
John Merrick a existé !
Paradiddle ou moulin?
Comment c'est LONG?
Qui veut de la frustration?
Pourquoi pas ne jamais se rencontrer pour ne rien regretter ?

Choisir un nom d’écrivain pour une musique sans paroles, sans mots, suscite sa part de mystère. Cet apparent paradoxe prend son sens à travers la configuration particulière de Pauwels : un attirail de machines au cœur du rythme, auxquelles s’adjoignent une basse et deux guitares qui tissent un récit, dessinent des paysages. Une construction musicale ésotérique, échafaudée pour être déconstruite. Une communion avec le public, dans une recherche de transe partagée. Pauwels cultive l’inattendu.


crédit photo :: Laura Sifi

Site internet

Stuff